Visite du Président Mohamed BAZOUM au Bénin : Une visite en situation d’insécurité pour quels enjeux diplomatiques ?

0
394

Deux jours de visite pour des réflexions plus poussées et une prise d’engagements fermes pour la lutte contre le terrorisme. C’est ce à quoi va se résumer cette visite de travail du Président Nigérien Mohamed BAZOUM au Bénin, du 13 au 14 mars 2023, à la lecture de l’agenda de ladite visite. Comme indiqué par la Présidence Béninoise, si le Bénin et le Niger ont «signé un accord de coopération militaire, portant sur les échanges de renseignements, l’assistance aérienne pour suivre les mouvements des djihadistes et les opérations conjointes entre les deux armées», cette visite vient donc à point nommé pour définir les stratégies d’intervention des forces de sécurité de chacun des deux pays, dans les opérations terroristes. Pour deux pays en proie au terrorisme, même si le Bénin ne l’est pas totalement, ce périple reste l’occasion de revoir les critères d’accueil de réfugiés si besoin se faisait sentir, au risque d’accueillir des terroristes sur chacun des deux territoires. Cela permettra à coup sûr, un renforcement d’une coopération bilatérale, pour des relations encore plus pacifiques. Et puisque la question de la sécurité sous-régionale sera également évoquée lors des échanges, il serait judicieux que les deux présidents accordent un intérêt particulier à la situation sécuritaire du Burkina Faso. Ceci, pour un renforcement du tissu social dans la sous-région. Les autres rendez-vous du programme, entre autres, la visite de la zone industrielle du Bénin (GDIZ) et celle des infrastructures au port autonome de Cotonou, pourront permettre d’établir un partenariat gagnant-gagnant, pour le rehaussement de l’économie des deux pays. Les citoyens des deux pays attendent certainement les résolutions issues de cette visite.

Evelyne DOSSOU