Sextape : Angela Kpeidja contre l’apologie du “Bizzi” à la télé

0
304

Dans un post sur son compte Facebook, l’activiste des droits de la femme, Angela Kpeidja, dénonce l’apologie du “Bizzi” sur une chaîne de télévision privée. Lisez plutôt…

L’apologie du “Bizzi” à la télé…! 😢

Il parait que je m’occupais de choses qui ne me concernent pas quand je me suis indignée contre la place accordée à la seule femme présente dans l’équipe de Actu matin sur une photo.

Et pourtant, ce que je soulevais est vrai. Tellement vrai qu’ils ont dû revoir, malgré les critiques à mon encontre, le fameux visuel. Aujourd’hui, c’est une autre télévision, alors même que tout le monde s’indigne contre les dérives de la jeunesse béninoise, qui se permet le luxe de faire l’apologie du “Bizzi” sur ses antennes. Et non contente de cette fâcheuse prouesse, cette télévision diffuse l’émission sur la toile.

L’alerte de certaines de mes consœurs et de certains internautes n’a pas semblé mettre la puce à l’oreille des responsables de la chaîne. Et je comprends bien car à l’ère du numérique, les followers sont une denrée prisée. C’est la course à la plus grande communauté …

Mais bien au contraire, nous médias traditionnels devrions utiliser autrement ces différentes plateformes (Twitter, Facebook, YouTube, TikTok…). La même guerre aux Télénovelas devrait se poursuivre sur les réseaux sociaux.

Le rôle des médias dans les mutations des sociétés n’est plus à démontrer. Envahir les réseaux sociaux de contenus innovants et adaptés au langage de cette jeunesse en perdition devrait être notre ultime but ! Mais non! Le BUZZ à tout prix comme on parlerait de titre sensationnel est la règle!

Je suis juste contente que la HAAC se soit saisie de cette affaire. Dans l’exercice de mon métier, j’ai déjà reçu des professionnels du sexe, des membres de la communauté LGBT… Mais jamais en laissant passer des termes aussi dégoûtants que ce que j’ai pu entendre lors de cette émission. En plus, que dire de l’animatrice qui se laisse carrément draguer sur les antennes par son invité?