Présidentielle de 2024 au Sénégal : Macky Sall félicite Bassirou Diomaye Faye

0
171

Une victoire qui force admiration et respect. C’est une victoire du peuple sénégalais, qui n’a pas reculé devant les obstacles pour triompher de la démocratie. Bassirou Diomaye FAYE, candidat de l’opposition, ressort des élections présidentielles de ce dimanche 24 mars au Sénégal avec un record de 57% des voix du peuple Wolof. Ce résultat démontre l’engagement des Sénégalais à rompre avec le système de Sall et à s’inscrire dans une nouvelle dynamique où les jeunes demeurent la priorité de l’exécutif. Peut-être le meilleur perdant, Macky Sall a néanmoins eu la décence de reconnaître la victoire de ce jeune candidat de l’opposition, en route bien évidemment vers le palais présidentiel, selon les tendances de ce lundi 25 mars. Est-ce sa façon de sortir par la grande porte, comme il l’avait annoncé quelques mois plus tôt ? Quand on voit son poulain, Amadou Bâ, candidat malheureux à cette élection avec 35% des voix, reconnaître sa défaite et féliciter Diomaye FAYE par téléphone, on se rend compte que Macky Sall se rend finalement à l’évidence et est prêt à laisser le pouvoir. Quoi qu’il en soit, cela est à son crédit, une manière d’améliorer son image déjà écornée par les affrontements de 2024 au Sénégal. Maintenant que la défaite est consommée et que la démocratie a triomphé au grand jour, Bassirou Diomaye FAYE pourra-t-il être à la hauteur des tâches qui lui incombent désormais ? Aujourd’hui, aimé par les Sénégalais grâce à son mentor Ousmane Sonko et à son dévouement, tout comme Macky Sall après avoir renversé le système de Wade, pourra-t-il respecter la démocratie ou finira-t-il par basculer dans la dictature comme le président sortant ? De plus, sa relation avec son mentor durera-t-elle aussi longtemps que son règne, ou finira-t-il par tourner le dos à Ousmane Sonko et en faire son adversaire politique ? Des craintes et incertitudes planent sur le Sénégal, mais une chose est certaine : le système Sall est vaincu.

Évelyne DOSSOU