Pour une bonne hygiène des populations : La solution désinfectante Purif’air lancée par Cipa Jessougnon

0
115

Pour une bonne hygiène des populations

La solution désinfectante Purif’air lancée par Cipa Jessougnon

Le Président Directeur Général du Centre international de prestations et d’affaires (Cipa Jessougnon), Hyacinthe Jessougnon Agon, a procédé ce samedi 17 septembre 2022, à la maison des jeunes de Dangbo, au lancement du produit désinfectant et décontaminant dénommé Purif’air. Il s’agit d’une solution désinfectante capable de tuer les micro-organismes : virus (coronavirus), bactéries. Dans la pratique, cette eau hydrolysée, entièrement fabriquée au Bénin, peut être appliquée pour purifier l’environnement et désinfecter les mains et les meubles. Dans son intervention à l’occasion de la cérémonie de lancement, le promoteur Hyacinthe Jessougnon Agon a vanté les mérites de son produit. “Purif’air est très efficace et capable de tuer à 99,99% les micro-organismes. Ses caractéristiques ont été évaluées, testées et approuvées par les laboratoires de référence”, a-t-il soutenu. En procédant au lancement de la promotion et de la commercialisation de ce nouveau produit à Dangbo, sa ville natale, il a voulu faire de cette commune, la capitale de l’hygiène au Bénin. “Nous devons réapprendre l’hygiène chaque jour et tous les jours…”, a-t-il insisté. Il reste ainsi fidèle à sa mission de préserver la santé des populations. Le deuxième adjoint au maire de Dangbo, Dr Théophile Kodjo Sonou, lui reconnaît d’ailleurs ses efforts. “Nous reconnaissons les valeurs que vous portez. Vous l’avez fait au temps de Covid. C’est un exploit que nous devons saluer”, a-t-il fait remarquer. Outre le produit désinfectant Purif’air, Cipa Jessougnon propose aussi un cahier d’activités du lavage des mains. C’est un outil didactique de référence pour faire développer la culture de l’hygiène des mains chez les enfants. En présentant ce guide, le spécialiste des sciences de l’éducation, Sylvestre Tossou, a relevé qu’il devrait être utilisé dans nos écoles. “Le lavage des mains devrait faire partie de notre éducation”, a-t-il soutenu devant le parterre d’invités présents à cette cérémonie, dont la ministre de l’Industrie et du Commerce, Sadiya Assouma. A noter que cette cérémonie de lancement a été bouclée en apothéose, avec la grande finale du tournoi de la fraternité “Trophée Cipa Jessougnon”. A l’arrivée, c’est Allanssou Fc de Hata qui a décroché le trophée devant Yénawa 1 (2 t.a.b à 1) après le nul vierge 0-0 à l’issue du temps réglementaire.