Ouverture de la première session ordinaire de l’Assemblée nationale : Louis Vlavonou prône la paix

0
69

(Plusieurs présidents d’institutions présents à la cérémonie)

Le président de l’Assemblée Nationale du Bénin a procédé à l’ouverture de la première session ordinaire de l’année 2024 ce lundi 15 avril. Cette cérémonie lance ainsi les travaux de cette session. Dans son discours d’ouverture, le président de l’institution a abordé plusieurs sujets d’actualité et a appelé ses collègues députés à prôner la fraternité.

Sur les 109 représentations nationales, 90 ont répondu présentes à cette cérémonie, respectant ainsi le quorum prévu par les dispositions de la constitution. C’est donc en présence de ces dernières et des autorités politico-administratives du pays que le premier gouverneur a prononcé son discours d’ouverture de la session. C’est la troisième session pour la 9ᵉ législature qui a déjà à son actif d’importantes productions législatives. “Le volume du travail abattu, pour une législature naissante et en comparaison avec celles qui l’ont précédée, est très appréciable. Je dirais même que cette production fut abondante et de qualité ! En effet, seize (16) lois ont été votées dont 01 loi constitutionnelle, 02 lois de finances, 06 lois ordinaires et 07 autorisations de ratifications”, a-t-il indiqué. En ce qui concerne le contrôle de l’action gouvernementale, “cinquante-six questions ont été adressées au gouvernement, toutes catégories confondues ; vingt-six d’entre elles ont été déjà examinées, soit près de la moitié. C’est une performance inédite et j’ai bon espoir que ce rythme se poursuivra, voire s’accélérera durant la session qui commence, afin que toutes ces questions soient vidées et de nouvelles abordées”, a souhaité le président de l’Assemblée nationale. Des résultats que le président de l’Assemblée nationale prône sous le signe de la fraternité. En abordant l’actualité dans la sous-région, le président LOUIS Gbèhounou VLAVONOU a d’une part déploré le retrait des pays du Sahel de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest et d’autre part a félicité le respect de la constitution au Sénégal. Pour le président de l’Assemblée nationale du Bénin, le terrorisme est la cause des désastres constatés dans les pays de l’Afrique de l’Ouest. Un phénomène à vaincre par l’union des fils et filles des pays africains, dira LOUIS Gbèhounou VLAVONOU. “Nous devons œuvrer résolument et inlassablement à éloigner le spectre de la guerre de notre pays, car la plupart des guerres civiles sont les résultats des choix ou des décisions politiques, le reste venant des différentes religions combinées avec d’autres facteurs”, a déclaré le président Louis VLAVONOU en invitant la 9ᵉ législature à prôner la paix. Le président LOUIS Gbèhounou VLAVONOU n’a pas manqué de faire un clin d’œil sur les différentes guerres en cours à l’international. Par ailleurs, pendant les trois mois que durera cette session ordinaire, les législateurs vont examiner une trentaine de lois parmi lesquelles figure la proposition de loi d’amnistie initiée par le parti de l’opposition Les Démocrates.

KLM