Opinion: Guérite TV Monde, l’aventure sans fin!

0
130

Opinion: Guérite TV Monde, l’aventure sans fin!

Cinq ans déjà ? J’avoue que je n’ai pas vu le temps passer. Il est vrai qu’on ne peut faire le décompte quand on est en action. Beaucoup se demandent sans doute le lien que j’ai avec Guérite TV Monde. Cette question m’est déjà revenue plusieurs fois. En réalité, Guérite TV Monde est mon produit. J’ai travaillé à sa création et je la porte à bout de bras. Même en étant engagé dans un organe à l’époque, je n’avais pas hésité à m’investir pour son installation. J’étais tout de même resté effacé durant toutes ces années. J’avais l’accord des autres membres du Directoire pour ne signer aucun document. Mais j’intervenais quand même dans la chaîne de décision.

Ce 1er octobre 2016 était un grand jour pour toute l’équipe. La nouvelle télévision en ligne, l’une des toutes premières à s’installer au Bénin, a vu le jour parce qu’on l’a pensé. Elle était installée sur un immeuble non loin du carrefour Dédokpo. Pour une télévision naissante, c’était impressionnant. Le plateau télé a été ensuite monté ainsi que les autres compartiments. C’est le départ de cette belle aventure.

Mais huit ans plus tôt, précisément le 6 mai 2008, nous avions déjà entrepris de lancer le journal La Guérite. Nous étions installés dans une petite boutique à Tanto, un quartier d’Akpakpa. C’est dans ce siège de fortune que nous avions relevé les premiers défis. J’ai une grosse pensée pour Sosthène Roland Nani qui fut le premier Directeur de Publication du journal. Malheureusement, il a été arraché à notre affection il y a un peu plus d’un an.

Je me dois aussi de reconnaître le mérite d’un homme : Chamss-Deen Badarou. Ancien collègue à la radio Océan FM, il a compris qu’on pouvait être complémentaire. Il m’a insufflé le courage même si j’étais déjà dans la hiérarchie au quotidien Le Matinal et à la radio Océan FM. Je tiens à lui rendre hommage. Ses mots m’ont toujours touché. Je ne me considère pas comme un “génie de la plume et du journalisme sportif” comme il me l’a toujours dit, avec beaucoup d’admiration. Mais lui, je lui reconnais sa perspicacité. Certains “amis” m’ont déjà demandé comment j’arrive à collaborer avec Chamss-Deen au point d’entreprendre avec lui. Et j’ai pu leur dire qu’il ne m’a jamais déçu. Au contraire, il est l’un des rares amis à avoir fait preuve de sollicitude à mon égard quand j’avais quitté Le Groupe de Presse Le Matinal.

Mais comment parler de Guérite TV Monde sans citer le troisième membre du Directoire? Très effacé aussi, Jean-Eudes Dakin nous a rejoints quand le projet de la télévision en ligne a été conçu. Pointilleux sur les procédures administratives, on a tôt fait de lui confier la gestion du personnel. Et il le fait si bien malgré ses nombreuses occupations. Il est l’actuel Directeur Général du Groupe. Ses conseils et remarques permettent au Directoire de prendre les meilleures décisions pour le bonheur des employés. Surtout dans un contexte où l’économie des médias est sérieusement éprouvée. C’est sous sa gestion que Guérite TV Monde a été délocalisée à Porto-Novo, plus précisément à Ouando. Mais je profite de cet anniversaire pour annoncer qu’une annexe sera bientôt installée à Cotonou.

Guérite TV Monde tient donc la route grâce à vous, Chamss-Deen Badarou, Jean-Eudes Dakin et tout le personnel, dont je salue l’engagement et la détermination. Pour ma part, mon implication est naturelle. Je ne peux lâcher ce “bébé” que je chéris depuis cinq ans déjà. Il représente beaucoup pour moi. Seulement, je garde une place importante pour mon amour…qui se reconnaît. Je t’aime plus que tout !

Epiphane Bognanho
#DroitAuBut

Leave a reply