Mise en œuvre de la politique communale de l’emploi à Adjarra: Le maire Wanvoègbè et son conseil attachés au projet

0
265

Mise en œuvre de la politique communale de l’emploi à Adjarra: Le maire Wanvoègbè et son conseil attachés au projet

 

Après l’organisation de la première édition de la journée communale de l’emploi en 2020, la mairie d’Adjarra s’est résolument engagée dans l’élaboration et la mise en œuvre d’une politique communale de l’emploi.

L’emploi des jeunes, la promotion des artisans et l’autonomisation des femmes sont autant de défis qui nourrissent les ambitions du conseil communal.

Ce vendredi 30 avril 2021, une séance de restitution s’est tenue dans la salle de délibération de l’hôtel de Ville. Elle a regroupé les membres du conseil communal, les cadres de la mairie et les organisations de la société civile.

 

Dans son discours d’ouverture, le maire Germain Wanvoègbè entouré de ses deux adjoints, relève que l’agence nationale pour l’emploi est le principal partenaire de la mairie sur les questions relatives à l’emploi des jeunes dans la commune d’Adjarra. Pour lui, tout ce qui touche à la jeunesse est d’une importance capitale pour le conseil communal.

Il ajoute que « L’emploi des jeunes est un facteur de sécurité publique, de croissance économique et du développement durable. Il est impérieux donc de réfléchir à créer des conditions favorables à l’emploi des jeunes. …»

On retient que la commune d’Adjarra s’est désormais dotée d’une politique communale de l’emploi. Et c’est le résultat d’un travail de terrain ajouté à des documents stratégiques qui renseignent sur les atouts et opportunités de la Cité des Tambours en terme de création d’emploi. Le consultant Osseni Soliyou l’a martelé ce vendredi dans son exposé de restitution devant les conseillers.

Il ressort essentiellement de son travail que la commune peut créer de l’emploi pour sa jeunesse. La mise en œuvre de la politique communale de l’emploi sera favorisée par trois grands pôles. Il s’agit du conseil communal de l’emploi, du comité technique de l’emploi et du secrétariat permanent pour l’emploi. Aussi, est-il proposé la mise en place d’un fonds de garantie appelé” Ekpami” au niveau de l’administration communale pour financer les projets de création d’emploi portés par les jeunes.

Des questions d’éclaircissement et des contributions diverses ont été enregistrées pour enrichir le document présenté par le consultant.

A l’issue de la séance, le maire et son conseil ont exprimé leur satisfaction et surtout réitéré leur engagement à la mise en œuvre de la politique communale de l’emploi à Adjarra pour assurer un plein avenir à la jeunesse.

 

Cell-Com/ Mairie d’Adjarra

Leave a reply