Loi d’amnistie à l’Assemblée Nationale : Paul Dèhoumon invite les députés à procéder à son adoption

0
95

La détention des prisonniers politiques et le maintien en exil des exilés politiques continuent de diviser les Béninois. Pour Paul DEHOUMON, invité de l’émission “La Vraie Version” de ce dimanche 26 novembre 2023, “Il est temps de laisser ces gens rentrer, s’occuper de leurs familles”. Selon lui, la loi d’amnistie proposée par le groupe parlementaire “Les Démocrates” représente une belle occasion pour le camp de la mouvance présidentielle de se racheter. L’homme d’Avrankou souligne que si la grâce présidentielle a déjà échoué, “les députés doivent jouer leur rôle à travers cette loi d’amnistie”. Qu’ils soient de la mouvance ou non, ils devraient tenir leur promesse électorale vis-à-vis du peuple, concernant la libération des détenus politiques et le retour des exilés politiques. Pas question donc de respecter des consignes de groupes pouvant influencer le vote de cette loi, car “Quand on regarde les motifs de leur condamnation, il y a à dire. Si la politique n’est pas dedans, je ne pense pas que ces gens iront en prison”, précise-t-il. Il poursuit, «Si j’étais député, sachant que je suis bien de la mouvance, même s’il y avait des consignes qui étaient données, je serais indiscipliné, je vais violer ces consignes», ajoute le conseiller communal pour qui, “Joël AIVO et Reckya Madougou, constituent des valeurs pour la République”. Si la grâce présidentielle a déjà échoué, le conseiller communal du parti Bloc Républicain invite alors les députés à faire preuve de flexibilité pour l’adoption de ladite loi. Sans langue de bois, l’invité de Latifath KOWENOU a également abordé les motifs du boycott de la session budgétaire de l’année 2023 de la commune d’Avrankou. Pour lui, les rumeurs ont pris d’assaut la vérité en raison du défaut de communication, afin de ternir l’image du maire. Mais puisque la communication a été rétablie et les informations rendues publiques, la situation est bien rentrée dans l’ordre.

Evelyne DOSSOU