Droit au but : Le tour du Bénin, un vrai coup de coeur !

0
337

Le dernier tour cycliste international du Bénin traduit les progrès réalisés par ce sport. Une organisation quasi-parfaite, un beau vainqueur et des perspectives encourageantes. La Fédération béninoise de cyclisme en sort grandie. Sous Romuald Hazoumè, on sent que ça bouge. Qu’on l’aime ou pas, on voit les changements opérés pour mettre le vélo béninois sur orbite. Les belles images du tour projetées dans le monde, révèlent autrement le pays à travers son paysage pittoresque et ses atouts touristiques.

Je suis personnellement fasciné par ce qui se fait autour de cette discipline. La seule fausse note, c’est que les coureurs béninois ne parviennent pas encore à s’imposer sur le tour. Mais on peut espérer qu’en se frottant aux meilleurs, ils réussiront à inverser la tendance. Il est évident qu’il y a eu une nette progression, avec Ricardo Sodjèdé comme figure de proue. L’espoir béninois a émerveillé. Mais il faut plus pour aller au sommet.

Au-delà, la Fédé de cyclisme montre la voie à suivre. Elle réussit à décrocher des sponsors alors que les autres peinent à se faire une place. Pour réussir cet exploit, il faut se forger une réputation et une identité positives. Ce qui manque actuellement dans le sport béninois. Ces qualités sont évidemment remarquables chez Hazoumè. Grand artiste plasticien ayant fait le tour du monde et amoureux du vélo, sa crédibilité et son management permettent à la Fédération de ratisser large en termes de sponsors. Il constitue même une école en la matière. J’avoue que je n’aime pas sortir l’applaudimètre. Mais pour une fois, je suis fan. Chapeau !

Epiphane Axel Bognanho