Le choc des listes : l’étape de la 19è circonscription électorale

0
247

Constituée des communes de Seme-Kpodji, Porto-Novo, Adjarra, et les Aguégués, la 19eme Circonscription électorale est un ring politique à enjeux, à l’instar d’autres, parmi les 24 au total que compte le territoire béninois. A chaque joute électorale, particulièrement lors des élections de proximité (Locales, Communales, Législatives) où c’est généralement le fils du terroir d’abord, les listes en lice s’affrontent mais c’est le parti arc-en-ciel, le Prd, qui a toujours eu le dessus. La razzia en terme de voix et de sièges enlevés était sans pitié. À partir des législatives de 2007, les donnes vont changer un tout petit peu avec la percée de la coalition de partis sous le nom Forces Cauris pour Un Bénin Emergent, qui a réussi à enlever un des cinq sièges de cette circonscription électorale ; siège occupé et renouvelé par l’honorable SOFIATH SCHANOU de 2007 à 2019 avec la même coalition des FCBE, et de 2019 à ce jour sous la bannière du Bloc républicain (BR). Pour les législatives du 8 janvier 2023, elle est encore dans la course en tant que candidate tête de liste du Bloc Républicain. En face, il y a Jean-Claude APITHY qui conduit la liste de l’Union Progressiste Le Renouveau, un membre Prd de souche. Si en 2019, l’absence de l’ex-Parti du renouveau démocratique (Prd) à ces législatives a facilité le partage des sièges de la 19ème circonscription électorale entre l’ex Union Progressiste et le Bloc Républicain, la fusion du Prd dans l’UP confère à l’UP Le Renouveau la férocité de l’arc-en-ciel dans cette circonscription. Les deux formations politiques qui se partageaient les sièges dans ce bastion électoral, se retrouvent donc incorporés dans l’UP Le Renouveau et le Boc Républicain. En effet, les Forces cauris pour un Bénin Emergent alors coalition, qui portait l’honorable Sofiath SCHANOU se retrouve aujourd’hui dans le Bloc républicain, et le Prd à l’UP Le Renouveau. Théoriquement donc, les chances sont partagées entre l’UP Le Renouveau et le BR. De toute évidence, la députée SCHANOU indétrônable depuis une quinzaine d’années, travaillera à coup sûr pour son come-back. Dans le même temps, on ne voudra pas se laisser faire à l’UP Le Renouveau. C’est l’occasion pour prouver qu’on est un mastodonte avec les Tchoco Tchoco venus en renfort.

*Quelles chances alors pour les autres partis en compétition ?*

Ce bouleversement de l’ordre politique qui se profile à l’horizon ne se fera pas, cette fois-ci qu’entre les deux partis politiques de la Mouvance, comme ce fut le cas il y a trois ans. Outre le BR et l’UP Le Renouveau, cinq autres aussi bien de la même Mouvance que de l’opposition ont validé leur ticket de participation. Il s’agit de : MOELE-BENIN, UDBN, MPL, FCBE et LES DEMOCRATES ? Cependant, en dehors des partis FCBE et UDBN, c’est la première fois que les trois autres participent, depuis leur création, à une élection. En 2020, l’UDBN n’a pu franchir la barre des 10 pour cent pour prétendue au partage des sièges de conseillers communaux et municipaux. Avant donc que Daniel GBODJA TIKRY candidat tête de liste dans la 19 Circonscription électorale et les autres candidats n’espèrent gagner un siège, il faudrait que le parti ait franchi au niveau national la barre des 10 pour cent. Or, avec sa mésaventure avec le Bloc Répubicain, bon nombre de militants avec lesquels le parti UDBN est allé aux communales de 2020 ont préféré rester sur le cheval blanc cabré (BR). L’UDBN a donc un travail de titan à faire avant de prétendre gagner un siège dans la 19è Circonscription électorale. Quant au parti Force Cauris pour un Bénin Emergent, troisième au niveau national à avoir eu 10 pour cent des suffrages exprimés aux communales de 2020, son ancrage est mis à mal depuis 2019 ou l’occupante de son siège a rejoint la Mouvance notamment le BR. Pis, avec la participation du parti LES DEMOCRATES qui, dans la conscience populaire est perçu comme la formation politique qui incarne l’opposition, le challenge devient double pour les FCBE. Il leur faudra lutter en même temps contre les adversaires de la mouvance ainsi que ceux de l’opposition ; le contexte électoral dans lequel la barre des 10 pour cent a été franchie en 2020 n’étant plus le même. Quid des chances de réussite des candidats du Mouvement Populaire de Libération qui ont comme premier titulaire dans cette circonscription, Géraud HODONOU GBEDO. Pour cette liste, l’enjeu c’est de passer le cap des 10 pour cent des suffrages exprimés. MOELE-BENIN dont le candidat tête de liste dans la 19ème Circonscription électorale est SERGE AHOUANSOU, n’est pas moins concerné par ce défi. Longtemps réclamé, sur fond de tensions, le parti LES DEMOCRATES est là avec Michel SODJINOU tête de liste dans cette circonscription. Réussira-t-il à percer les circonscriptions électorales jusque-là acquises à l’UP Le Renouveau et au BR ? Rendez-vous au soir du 8 janvier prochain pour tirer les grandes conclusions.