Internationalisation des entreprises et employabilité des jeunes au sein de l’Uemoa : Le Bénin cité en exemple

0
459

(Le ministre Modeste Kérékou aux côtés des différentes parties prenantes)

Le premier Forum Entreprises – Volontariat Talents Africains à l’International se tient au Bénin ce jeudi 7 septembre 2023. Il réunit des responsables d’entreprises, des jeunes béninois TAI, des potentiels candidats au projet et des acteurs institutionnels à l’hôtel Golden Tulip Le Diplomate, à Cotonou.

Les travaux de ce forum ont été lancés par le Ministre des Petites et Moyennes Entreprises et de la Promotion de l’Emploi, Modeste Kérékou. Dans son discours, il a salué l’initiative du projet Talents Africains à l’International. “Le gouvernement du Bénin croit et soutient cette initiative puisque toute chose qui peut concourir à offrir des opportunités à nos jeunes pour découvrir de nouveaux horizons, renforcer leur employabilité, le ministère dont j’ai la charge, au nom du gouvernement se doit d’être présent”, a-t-il dit.

Le ministre a invité les chefs d’entreprises à adhérer au projet, à se manifester avec plus d’enthousiasme. “Le ministère dont j’ai la charge à au nom du gouvernement mobilisé toutes les ressources de contreparties. Nous avons les ressources pour payer tous les talents que vous voudriez mettre en mission”, a-t-il rassuré. Le directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), Urbain Amégbédji a confié que le projet Talents Africains à l’International est un “excellent moyen de promotion des échanges, et également un parfait moyen d’insertion professionnelle de nos jeunes à l’international. Il vise à créer pour nos opérateurs économiques, les conditions pour la conquête de nos marchés régionaux”, a-t-il déclaré.

Le DG ANPE a ajouté que le forum permettra de mieux faire connaître le programme TAI aux opérateurs économiques et leur montrer les réels avantages pour eux à souscrire. Le Commissaire en charge du Département du Marché Régional et de la Coopération de l’UEMOA, Filiga Sawadogo a souligné les progrès réalisés dans la mise en œuvre du projet. Il a cité “la mise en place des comités nationaux de pilotage dans les quatre pays, l’identification de l’unité régionale de gestion du dispositif TAI représenté par le CESAG, la mise en place depuis le 18 juillet 2022 de la plateforme monvolontariattai.com dédiée à la candidature des jeunes diplômés intéressés et des entreprises proposant des missions.”

Filiga Sawadogo s’est réjouit de l’intérêt des jeunes pour le dispositif TAI et son attractivité pour les entreprises. A la date 30 août 2023, 1546 candidats ont été enregistrés sur la plateforme dont 608 béninois et 122 entreprises ont été agréées dont 76 au Bénin. La Directrice Générale du Centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion (CESAG) dont émane l’initiative du forum, Rosaline Dado Worou Houndekon a pour sa part, remercié tous les partenaires du projet Talents Africains à l’International. Il a rappelé les objectifs visés et l’opportunité que constitue ce programme pour les jeunes diplômés et les entreprises.

Les participants à ce premier Forum Entreprises – Volontariat Talents Africains à l’International ont suivi trois panels de discussion. Le premier a porté sur le thème, TAI “un dispositif UEMOA au profit de l’employabilité des jeunes diplômés et de l’internationalisation des entreprises de la région, notamment béninois”. Il a été animé par Laurent Gangbes, président du ROPC-UEMOA et DG de l’Apiex. Le deuxième pannel animé par Céphise Beo Aguiar, Chef de l’Unité Nationale du Projet TAI a tourné autour du thème : “le TAI, un dispositif favorisant l’employabilité des jeunes diplômés”. “Le dispositif TAI, un dispositif favorisant l’internationalisation des entreprises, notamment des PME”, était au cœur du dernier panel.

Les objectifs du Forum et du projet

Le Forum Entreprises – Volontariat Talents Africains à l’International a pour objectif principal de promouvoir le dispositif « Talents Africains à l’International » à partir d’un espace de rencontres entre les Entreprises désireuses d’offrir des missions et les potentiels candidats TAI aux profils intéressants pour les entreprises. L’événement va permettre aux Entreprises et aux potentiels TAI de se rencontrer ; d’accroître les offres de missions béninoises vers les autres pays ; de lancer la seconde vague de TAI béninois ; de promouvoir davantage le dispositif et de faire un bilan sommaire des 100 jours de départ des premiers TAI béninois vers le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire et le Sénégal.

En ce qui concerne le projet TAI, il a pour objectifs de : favoriser l’emploi et l’employabilité des jeunes diplômés en leur offrant une mission de professionnalisation et une expérience internationale (12 à 24 mois) ; développer l’internationalisation des entreprises de l’UEMOA en leur facilitant l’accès à des cadres internationaux jeunes et motivés ; renforcer les échanges intra et extra UEMOA en utilisant l’effet levier de ce programme, ciblé en phase pilote sur 04 pays de l’espace communautaire à savoir le Bénin, le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire et le Sénégal.