Détournements de fonds au Gabon : Des têtes continuent de tomber

0
892

Le putsch du 30 août 2023 au Gabon, a révélé bien de malversations financières que cachait le régime d’Ali Bongo Ondimba. Le président de la transition, Brice Oligui NGUEMA, depuis son avènement, lance une traque sans limite contre ces citoyens gabonais, en qui le peuple avait placé sa confiance. Après l’arrestation du fils d’Ali Bongo Ondimba, plusieurs autres personnes ont été mises aux arrêts. Il s’agit de l’ancien ministre du pétrole, du ministre des travaux publics et d’un opérateur économique. Le premier a été inculpé pour détournement de fonds publics, blanchiment de capitaux et concussion. Il aura fallu quelques heures pour la junte après cette arrestation, pour mettre le ministre du des travaux publics aussi derrière les barreaux. Il est accusé de corruption et d’association de malfaiteurs. L’opérateur économique quant à lui, est incarcéré pour inexécution d’un marché public et blanchiment de capitaux. Il a obtenu un marché de construction de Franceville allant jusqu’à 4 milliards, alors que ses concurrents demandent 900 millions de francs CFA. Avec cette dynamique du président de la transition Oligui NGUEMA, plusieurs têtes ayant ruiné l’économie gabonaise tomberont encore.

La rédaction