Candidature d’Olivier Boko en 2026 : Les choses se précisent

0
3092

Depuis 2023, le nom d’Olivier Boko résonne de plus en plus fort dans les cercles politiques et dans l’opinion en général ; alimentant, du coup, un feuilleton politique complexe. En tant qu’opérateur économique et ami personnel du chef de l’État Patrice Talon, sa probable candidature pour la présidentielle de 2026 est scrutée avec attention.

Ce qui a commencé comme une simple rumeur s’est transformé en une série de mouvements qui militent activement en faveur de la candidature d’Olivier Boko. Les différents mouvements ici et là, l’appelant à se lancer dans la course ont même réussi à rallier des ministres du gouvernement. Ce qui témoigne de l’ampleur de l’engouement pour la cause ”OB” au sein de l’establishment politique.

Pourtant, malgré cette effervescence, le président Talon lui-même reste ambigu quant à la candidature de son fidèle ami de longue date. Lors d’une récente rencontre avec des journalistes de la télévision nationale, le président Patrice Talon a laissé planer le doute en déclarant : “Je ne sais pas s’il sera candidat.” Cette réponse énigmatique contraste avec la détermination des militants et sympathisants d’Olivier Boko, qui continuent de susciter sa candidature avec vigueur.

Ce soutien massif nourrit même des ambitions chez d’autres acteurs politiques de créer un nouveau parti politique pour choisir ”OB” comme son candidat officiel pour 2026. Les semaines à venir réservent bien de surprises, dans la perspective du dépôt du dossier de ce nouveau parti au ministère de l’Intérieur pour son enregistrement légal.

Cependant, cette montée en puissance d’Olivier Boko n’est pas sans tension. Déjà, les partis politiques existants, et se réclamant de la mouvance présidentielle, se retrouvent face à un dilemme : soutenir ou non la candidature de Boko avec le risque d’essuyer la colère du chef de la mouvance. Cette dynamique complexe révèle les enjeux stratégiques et les jeux de pouvoir autour de cette probable candidature.

À mesure que l’année 2024 avance, les regards se tournent vers la fin de cette saga politique. La clarté sur la candidature d’Olivier Boko pour la présidentielle de 2026 devrait se dessiner, apportant des réponses précises sur l’avenir politique du Bénin.

Chamss-Deen BADAROU